jeudi 31 décembre 2015

Ma vie ne sait pas nager - Une belle narration de sujet sensible

Couverture de Ma vie ne sait pas nagerAuteur : Elaine Turgeon
Thèmes : Suicide, Adolescence
Date de Sortie : 12 mai 2011
Nombre de pages : 137 pages
Prix : 11.50€  
Résumé : Une famille comme il en existe des milliers d’autres : le père, la mère et deux filles de quinze ans, sœurs jumelles : Lou-Anne et Geneviève. Une nuit, Geneviève met fin à ses jours dans la piscine de son école. Sa famille va devoir surmonter la perte de leur fille et sœur. Le deuil est d’autant plus difficile pour Lou-Ann que sa mère ignore son désarroi, enfermée dans son propre chagrin. Comme si la mort d’une sœur jumelle annulait l’existence de l’autre. C’est la magie des mots, la parole ou l‘écriture, qui viendra au secours de cette famille frappée dans ce qu’elle a de plus cher
Le roman alterne la narration à la troisième personne, le journal intime de Lou-Anne et les lettres désespérées de Geneviève. Il y a aussi une magnifique lettre de Pauline, la grand-mère maternelle de Lou-Anne et Geneviève, adressée à sa fille, qui fera réagir cette dernière et la projettera à nouveau dans la vie. Trois générations, trois portraits de femmes qui affrontent à leur manière le suicide et la dépression. Un roman bouleversant, émouvant, une lecture dont on ne sort pas indemne. Une bouée de sauvetage pour les familles confrontées à ce drame qu’est le suicide. Sans doute parce qu’à l’âge de Geneviève, Élaine Turgeon a elle aussi pensé souvent au suicide, l’auteur a su trouver les mots pour expliquer l’indicible et comprendre comment une adolescente qui a toute la vie devant elle choisit volontairement de la quitter. Et comment les gens qui l’aimaient peuvent, malgré tout, continuer de vivre...

"Tout passe comme la marée monte et redescend. Il y aura toujours des moments à marée basses, mais ils seront nécessairement suivis de marées hautes."


Je remercie tout d'abord Alice édition pour ce service presse. C'est un livre qui m'intriguait beaucoup car j'avais envie de voir comment l'auteur se serait débrouillée pour aborder ce sujet. Ce que je ne savais pas, c'est que l'auteur elle même a tenté de mettre fin à sa vie. C'est donc avec beaucoup plus de connaissances qu'elle a pu nous écrire cette histoire. Cette chronique va d'ailleurs être plutôt dure à écrire car il faut vraiment trouver les mots justes.

Tout d'abord, j'ai beaucoup aimé l'objet livre avec ses images, parfois déroutantes, et le "journal" que l'on peut retrouver. C'est grâce à ceux-ci que nous pourrons en apprendre plus sur les pensées des deux personnages principaux : Geneviève et sa soeur jumelle Lou-Anne.

 Lou-Anne est une adolescente extravertie et plein de joie. Au contraire, Geneviève n'a pas goût à la vie et la trouve morose. C'est pourquoi, cette dernière va mettre fin à ses jours. On va donc suivre les conséquences de son suicide mais aussi ce que ça entraînera par la suite.

J'ai trouvé le travail autour de l'eau magnifiquement écrit et très bien pensé. En effet, l'auteur s'est basé sur ce thème pour faire passer ses messages. Il faut en parler, il ne faut pas rester seul lorsqu'on veut se suicider, c'est ça le message principal. Je pense que son passé lui a permis d'écrire ceci en aidant les personnes aux mêmes intentions. L'auteur a su nous décrire des sentiments, émotions et états d'âme avec justesse.

En conclusion, je le recommande vraiment car c'est un sujet important et très bien écrit. La façon dont il est amené et fait avec précision. La justesse de l'auteur nous permet de voir ça de façon différente mais aussi d'encourager à se confier. 


Les plus : - Une belle finesse
                    - Un objet livre vraiment sympas
                    - Une vraie aide

Les moins :  - /
                   
                 Note : 8/10

4 commentaires:

  1. Il a l'air vraiment bien, je ne connaissais pas. Etant moi-même jumelle, j'aimerais bien voir comment cette auteure a retranscrit le lien entre des jumeaux... De même, l'histoire a l'air très belle. Allez, un petit tour sur Booknode pour me renseigner dessus !

    RépondreSupprimer
  2. Le sujet du livre est sans aucun doute très poignant. Cette histoire doit être une belle leçon de vie. J'aimerais bien la découvrir un jour.

    RépondreSupprimer